Résidences d’artistes


Périodiquement, l’école ouvre les portes de ses ateliers pour des résidences d’artistes afin de venir en soutien aux artistes et chercheur∙se∙s proches de l’ESAAA dans leurs travaux de production et d’expérimentation.

Depuis 2019 l’ESAAA développe un programme de résidence dans le cadre de la plateforme « Effondrement des Alpes », mais l’école accueille également des artistes avec des projets plus individualisés. Cela a été le cas en 2019, lors de la présence des designers Birgitta Ralston et Alexandre Bau Ralston Bau Studio lors de leur résidence au MAGASIN des Horizons – CNAC (Grenoble), ou des travaux artistiques de Rémi Dal Negro (qui ont contribué à son exposition à la Galerie Eric Mouchet, à Paris) et Léo Baudy en 2018, ou de Dorian Degoutte en 2017.


Summerlake


De 2010 à 2015, pendant le mois d’août, l’ESAAA a organisé Summerlake, une résidence internationale pour une dizaine de jeunes artistes et théoricien∙ne∙s. Ils et elles ont eu accès aux outils et espaces de travail de l’ESAAA, ont été logés dans la résidence d’artistes La Puya, et ont bénéficié de l’encadrement de professionnels invités.

Extension de l’activité de recherche de l’ESAAA et du DSRA, Summerlake a été un dispositif de production à fort potentiel pour le champ de l’art et du design, mais aussi pour les étudiant∙e∙s de l’école qui, par ricochet, ont eu l’occasion de rencontrer des mondes singuliers.

Huit des artistes résident∙e∙s en 2015 ont regroupé leurs travaux dans l’exposition incidence & ainsi danse, accueillie à Angle Art Contemporain, centre d’art à Saint-Paul-Trois-Châteaux, dans la Drôme.