Résidences des artistes en exil



Depuis 2020, le Tiers-lieu des Marquisats propose plusieurs résidences pour les artistes réfugié·es. Initiées dans le cadre du projet « Effondrement des Alpes » et des partenariats de l’ESAAA avec l’association Atelier des artistes en exil ainsi qu’avec la Résidence des Marquisats (IDEIS), ces séjours permettent aux artistes contraints à fuir leurs pays de poursuivre des projets de recherche artistique et de création propres.

Pendant trois mois, l’artiste invité·e a accès à l’ensemble des ressources de l’ESAAA (outillage, matériel, ateliers techniques) et bénéficie d’une aide technique et logistique liée à son travail artistique. La résidence des Marquisats d’IDEIS accueille l’artiste dans l’un de ses logements. Selon les projets, les artistes peuvent proposer, entre autres, des actions pédagogiques à destination des étudiant·es de l’ESAAA (workshops, conférences, échanges…).

Visant à participer à la construction de l’espace européen de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la coopération internationale, l’ESAAA soutient la recherche dans le champ de l’art. Avec le Tiers-lieu des Marquisats, elle rejoint donc l’Atelier des Artistes en Exil dans sa volonté de contribuer à l’épanouissement culturel des artistes dans des conditions propres à favoriser leur travail et leur insertion professionnelle.


Les résidences des artistes en exil



Le volet recherche du projet « Effondrement des Alpes » est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’une subvention européenne (Fonds européen de développement régional) et fédérale couvrant 65% du coût total du projet de 1,1 M €.


Avec le soutien de :