Présentation


En 2009-2010, l’ESAAA a inventé le Diplôme Supérieur de Recherche en Art (DSRA) comme réponse opensource à la question du Doctorat situé dans une école d’art. Diplôme de troisième cycle reconnu et financé par le Ministère de la Culture, il est identifié comme un PhD au niveau international.

Le DSRA s’obtient après quelques trois années de travail personnel, en s’appuyant sur les ressources de l’ESAAA – son Unité de recherche, ses programmes de recherche, ses enseignant·e·s et ses équipes, ses réseaux, mais aussi ses compétences de structure de production, d’édition et de résidence.

Concrètement, chaque DSRA se construit avec :

  • des rendez-vous de travail avec des membres de l’équipe de l’ESAAA
  • la participation à différents événements et activités mis en place dans le cadre de l’activité de recherche de l’ESAAA
  • le suivi de séminaires et autres rendez-vous de travail collectifs dédiés au DSRA
  • la mise en place de projets spécifiques tout au long des trois années de travail : expositions, conférences, éditions, production d’œuvres… autant de formes qui sont partagées, travaillées et discutées, et qui scandent l’avancée du travail de chacun·e
  • la réalisation d’un (ou de plusieurs) objet qui synthétise l’ensemble de la séquence de travail. Pour ce projet final, l’ESAAA joue à plein son rôle de producteur.

Document



L’ESAAA accueille des DSRA à la rentrée 2019-2020


À la rentrée 2019-2020, l’ESAAA propose d’accueillir :

Le DSRA et le projet « Effondrement des Alpes »

Dans le cadre de son activité de recherche, l’ESAAA mène depuis 2018 et jusqu’à 2021 le projet « Effondrement des Alpes » en partenariat avec le Centre de la Photographie Genève, projet financé par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse. Ce projet part d’une situation locale : le réchauffement provoque dans les Alpes la fonte du permafrost, ciment de glace qui maintient la cohésion des falaises d’altitude. Depuis quelques années, il s’ensuit de spectaculaires effondrements rocheux dont les conséquences sont indéniables.

Le projet EdA vise à faire face à ce phénomène contemporain, à le documenter, le travailler et lui faire produire des perspectives inédites pour le monde qui vient. Pour ce faire, l’ESAAA et le CPG rassemblent des créateurs et créatrices, des chercheur·se·s et de très nombreux·ses concerné·e·s, afin de produire des œuvres, des récits, des situations et des événements. L’objectif est de faire de ce phénomène dont on hérite un objet avec lequel on apprend à vivre.

  • Pour plus d’informations concernant les artistes et chercheur·se·s impliqué∙e∙s dans le projet « Effondrement des Alpes », consultez les rubriques DSRA et Résidences.
  • Pour connaître le statut et les bénéfices des chercheur∙se∙s en DSRA impliqué∙e∙s dans le projet EdA, consultez l’annonce (en format pdf).

Le DSRA et l’Unité de Recherche de l’ESAAA

Depuis 2005, l’ESAAA a développé un programme de recherche regroupant l’activité de plusieurs de ces enseignant·e·s, étudiant·e·s et jeunes artistes issu·e·s de l’école. Les chercheur·e·s en DSRA développent leurs projets en s’appuyant sur les programmes de recherche de l’ESAAA.


Comment s’inscrire ?

Si vous souhaitez être chercheur·e en DSRA à l’ESAAA, merci de soumettre votre candidature avant le 30 septembre 2019 au secrétariat pédagogique :

  • par mail à pedagogie[at]esaaa.fr ou
  • par courrier : École supérieure d’art Annecy Alpes – secrétariat pédagogique, 52 bis rue des Marquisats – 74000 ANNECY

Les résultats seront transmis avant fin octobre.

Les pièces à fournir pour l’inscription en DSRA :

  • Un dossier d’artiste (CV, book…)
  • Un descriptif de votre projet de recherche
  • Une lettre de motivation