ARC Les Exhibitionnistes : exposition « Réalités ondoyantes, j’observe » au Musée Faure

du samedi au lundi
Musée Faure, 10, boulevard des Côtes, 73100 Aix-les-Bains



  • 14.05.2022 à 18h30 : vernissage pendant la Nuit des musées.

La Ville d’Aix-les-Bains et le Musée Faure donnent carte blanche à l’ESAAA pour une interprétation de la collection Rodin. Dans ce cadre, les étudiant·es de l’Atelier de recherche et de création (ARC) Les Exhibitionnistes accompagné·es des enseignants Julie Portier et Maxime Thieffine proposent l’exposition « Réalités ondoyantes, j’observe ».

Imaginons une scénographie qui joue à voiler, dissimuler et découvrir les sculptures par un jeu de tissus, drapés et voiles, légèrement animés. En souvenir des draps humides couvrant la terre fraîche dans l’atelier ou en écho aux voiles érotiques animés par les danseuses ayant inspiré Rodin, le spectateur pourra déambuler au plus près de la collection Rodin du Musée Faure dans une présentation inédite et éphémère.


L’ARC Les Exhibitionnistes


À l’ESAAA, les ARC sont des capsules d’enseignements transversaux alliant la théorie à la pratique, communes aux sections art et design. Ces formes pédagogiques permettent l’accompagnement des étudiant∙es vers une autonomisation du travail, mais aussi vers une première approche de la recherche en art et en design telle que pensée à l’ESAAA.

Durant l’année, l’ARC Les Exhibitionnistes prévoit la mise en œuvre d’un projet curatorial visant à expérimenter des modes d’exposition en favorisant l’invention de stratégies de prise en charge, d’appropriation et de transmission des œuvres. Le projet in vivo, en lien avec des professionnel∙es, permet de s’emparer de tous les enjeux et contraintes d’une exposition, à travers ses questions théoriques et matérielles, de la communication jusqu’à l’accueil du public. Au-delà de son format, il s’agit de penser l’exposition comme un outil de recherche collectif.

L’axe de recherche des Exhibitionnistes porte sur la notion de collection et tout ce qu’elle recouvre en terme d’histoire et d’imaginaire : Quel est ce patrimoine commun ? Quel est le sens de la conservation d’une œuvre ? Comment vit-elle dans une réserve, comment voyage-t-elle, et si elle décidait d’arrêter de voyager, que resterait-il de son empreinte esthétique ?

L’exposition au Musée Faure est le couronnement du travail de l’année 2021-2022.


Exposition réalisée par les étudiant·es de l’ARC Les Exhibitionnistes de l’ESAAA : Ludivine Briffard (2e année Art), Léa Condat (3e année Art), Alexane Dadure (3e année Art), Logan Davallet-Pin (2e année Design), Camille Doucet (3e année Design), Isaure Fruchard (3e année Design), Alice Gosson-Brion (3e année Art), Marine Laporte (3e année Art), Jérémy Maurel (3e année Design), Anouchka Maury (3e année Art), Malcolm Sigrist (2e année Design), accompagnés des enseignants Julie Portier et Maxime Thieffine.


En pratique


  • Le musée est ouvert du mercredi au dimanche
  • Tarifs :
    Gratuité : – de 18 ans, étudiant·es, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap
    Plein tarif : 5 € / Tarif réduit : 3,50 €
    1 pass 2 musées : 5,50 € (billet couplé avec le Musée des Beaux-Arts de Chambéry)

ARC Les Exhibitionnistes : exposition « Réalités ondoyantes, j’observe » au Musée Faure