In The Canyon, Revise The Canon

Utopian Knowledge, Radical Pedagogy and Artist-run Community Art Space in Southern California

Avant l’avènement du backlash social et culturel au début des années 80 initié et mené par le gouvernement Reagan, le sud californien a été un territoire privilégié pour la genèse et le développement des mouvements d’émancipation afro-américain, chicano, pacifiste, marxiste, féministe et homosexuel.

À partir de la fin des années soixante, ces ondes révolutionnaires ont particulièrement influencé des pratiques comme la performance, la vidéo, l’installation, l’art collaboratif ou œuvré à l’édification de réseaux alternatifs tels que les artist-run space, non-profit space et artist-run community art space.

Entre Santa Barbara, Los Angeles et San Diego, l’action collective publique s’est construite autour de savoirs utopiques essaimés à leur tour dans les universités ou les écoles d’art favorisant l’émergence d’une pédagogie radicale.
Ces manières autres ou encore expérimentales de penser, de faire et d’enseigner l’art ont permis une déconstruction de certains canons hérités d’une tradition et d’une histoire de l’art européennes tout en œuvrant à la remise en cause de l’american way of life. In the Canyon, Revise the Canon.

avec des contributions de Mark Allen, Juliette Bellocq, Vera Brunner-Sung, Nancy Buchanan, Carol Cheh, Matthew Coolidge, Jill Dawsey, François Esquivié, Rita Gonzales, Géraldine Gourbe, Robby Herbst, Walter Hopps, Robert Irwin, Chris Kraus, Leslie Labowitz, Suzanne Lacy, Fred Lonidier, Pauline Oliveros, Elana Mann, Emily Mast, Senga Nengudi, Janet Sarbanes, Annette Weisser, Joshua Young, Andrea Zittel

 

2015, édition anglaise
14 x 21 cm, 208 pages
18 contributions
20 b/w ills.
broché
ISBN 978-2-36582-012-7
€16.00

Co-édité avec Shelter Press