Dockers à Nantes

L’expérience des itinéraires
Jean-Yves Petiteau et Bernard Renoux

Jean-Yves Petiteau réalise des itinéraires. Bernard Renoux les photographie.

Pour Jean-Yves Petiteau, l’expérience de l’itinéraire, c’est « suivre une personne qui nous guide par le corps et la parole sur un territoire qu’il invente et construit par la mise en scène de son récit. »

C’est une expérience vécue donc autant qu’une méthode : « une démarche centrée sur l’écoute sensible de ceux qui interrogent dans leur culture et expérience quotidienne le territoire réel et imaginaire qu’ils habitent. Leur récit déstabilise tout travail d’enquête savante ou journalistique fondé sur le recueil d’un témoignage ou d’une opinion. Leur prise de parole inaugure par l’énonciation de références et contextes d’ordinaire négligés ou invisibles “un passage à l’acte” qui agence dans l’espace/temps des rapports qui construisent et ménagent un territoire. » Jean-Yves Petiteau, longtemps enseignant en école d’architecture, connaissait la nécessité de varier et décaler les outils du projet urbain ; et grâce à lui, les itinéraires sont à ranger aux nombres de ceux qu’il est dorénavant possible d’utiliser.

En novembre 2011, alors qu’à Annecy s’inventait ce qui allait devenir le département Design avec son orientation « espace, territoire, situation », Jean-Yves Petiteau était venu à l’ESAAA. Stimulés par ses propositions l’ESAAA a alors décidé d’engager avec lui et son ami Bernard Renoux la composition d’un nouvel ouvrage L’expérience des itinéraires – Dockers à Nantes, associant rapidement à ce projet l’École nationale supérieure d’architecture de Nantes où Jean-Yves Petiteau enseignait. Ce livre visait à rassembler pour la première fois trois itinéraires de dockers réalisés au début des années 1990 auxquels s’ajoutaient, et là aussi pour la première fois, trois reconductions de ces itinéraires avec les mêmes dockers en 2013, grâce à la collaboration complice de Dany Rose, du Grand Desbois et de Serge Éliard (alias Belmondo) qui acceptèrent de marcher à nouveau là où ils marchèrent vingt ans plus tôt. Les premiers itinéraires avaient été réalisés au moment d’un changement de statut du métier de docker et, cela se confirma très vite, ce changement devait aboutir à leur disparition progressive de la ville de Nantes…

L’ensemble du livre terminé aujourd’hui est introduit par un long entretien réalisé en janvier 2014 avec les auteurs des itinéraires, puis complété par une sélection de notes qu’utilisait Jean-Yves Petiteau pour ses conférences.

Cet ouvrage permet de saisir la puissance d’expérience que cette méthode recèle pour l’art, le design, l’architecture, l’aménagement du territoire ou les sciences sociales. Cela (la puissance de l’expérience) est au cœur de la pédagogie pratiquée dans ces drôles de lieux d’apprentissage que sont les écoles supérieures d’art, de design et d’architecture. Tout cela n’apparaît que plus précieux quand on sait que cet ouvrage initié collectivement a été conclu sans Jean-Yves, décédé en 2015.

Sous la direction de
Didier Tallagrand, Nicolas Tixier et Maïlys Toussaint

Coordination éditoriale
Conception graphique
Camille Garnier

Publié par ESAAA éditions,
avec le soutien de l'Ensa Nantes, École nationale supérieure d'architecture de Nantes

© Jean-Yves Petiteau, Bernard Renoux et ESAAA éditions

édition française
23 X 30 cm, dos carré collé
132 p.; illustrations en noir et en couleur
20€

ISBN 979-10-91505-19-2

Diffusé aux Presses du Réel, Dijon : www.lespressesdureel.com