Galerie des Futurs


  • Du jeudi 08.10.2020 au dimanche 18.04.2021
  • Lieu : BOZAR – Palais des Beaux-Arts Bruxelles, 23 Rue Ravensteinstraat, 1000 Bruxelles (Belgique)


« Galerie des futurs – Canicules, conflits et solidarité / Gallery of futures – Heatwaves, Conflicts and Solidarity » est un dispositif imaginé par l’École supérieure d’art Annecy Alpes et le Centre de la photographie Genève depuis la plateforme de recherche «Effondrement des Alpes ».

Curateur invité par BOZAR – Palais des Beaux-Arts Bruxelles (commanditaire et producteur du dispositif), « Effondrement des Alpes » met en scène pendant sept mois une série d’expositions prospectives dont les temporalités fictionnelles se situent entre 2020 et 2100, cela sous l’appellation de « Galerie des futurs ». La chronologie de ces futurs, 2020-2100, est celle proposée par le GIEC pour scénariser l’avenir, à partir de l’analyse de l’évolution des climats. Mais 2020-2100 est aussi à peu près le temps d’une vie – celle d’un enfant qui naîtrait aujourd’hui.


AVERTISSEMENT


En entrant dans la galerie et en en parcourant le tunnel, vous acceptez de faire l’expérience d’objets, de formes et de paroles prélevés dans le futur : vous allez rencontrer des blocs d’art et d’expositions extraits dans la trame de temps à venir – appelons cela des patchs.

Ici, en 2020, dans le présent, nous sommes encore éloigné∙es de tout cela.

En 2020, nous nous occupons de la reprise économique, nous travaillons, nous nous distrayons, nous vaporisons du carbone par tonne dans l’atmosphère. En 2020, nous commençons à peine à comprendre que le surchauffement climatique est davantage qu’un phénomène météorologique. Nous entr’apercevons confusément que « ça bouge », mais comment saisir que quelque chose d’immense bascule ?

Alors, une galerie a été percée ici.

Dans cette mine creusée au cœur de BOZAR des fragments de futurs ont été trouvés : des patchs ont été extraits, et ils sont présentés tels quels, à disposition.

Ces patchs résultent de pratiques d’artistes des 80 prochaines années. 80 années comme celles que les climatologues s’autorisent à prévoir lorsqu’ils abordent les modifications planétaires en court. 80 années, c’est aussi ce qu’un bruxellois ou une bruxelloise qui naîtrait aujourd’hui peut espérer vivre, déroulant les heures et les jours avec ses proches et familles.

Les années à venir sont en surchauffe, c’est une certitude, mais les patchs extraits de la mine sont pluriels, multiples (12 patchs sont présentés d’octobre 2020 à avril 2021). Certains futurs semblent avoir décidé de bifurquer.


Patchs



Visite virtuelle des patchs 1 et 2


Visite possible également sur bozar.be

Expositions situées du projet «Effondrement des Alpes»


La « Galerie des futurs » fait partie d’une série d’expositions accueillies par des institutions culturelles internationales, avec quatre projets situés :

  • 8.10.2020-18.04.2021 : « Galerie des Futurs » à BOZAR, Bruxelles (Belgique)
  • 08.04-18.07.2021 : « Effondrement des Alpes » au Musée d’art contemporain de Lyon (France)
  • printemps 2021 : participation à la Biennale Internationale Design de Saint-Étienne (France)
  • hiver 2021-2022 : participation à la Triennale de la Photographie, à Genève (Suisse).

Le volet recherche du projet « Effondrement des Alpes » est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’une subvention européenne (Fonds européen de développement régional) et fédérale couvrant 65% du coût total du projet de 1,1 M €.

Le volet « Les Ambassadrices » du projet EdA prend en charge la production artistique et la diffusion des œuvres issues d’« Effondrement des Alpes ». À ce titre, il bénéficie d’un financement de la part de la Fondation Daniel & Nina Carasso.

Support: Belgian Federal Public Service, Foreign Affairs, Foreign trade & Development Cooperation, Chancellery of the Prime Minister, BEBAT.
In the framework of: Studiotopia, co-funded by the Creative Europe programme of the European Union
.


Avec le soutien de :

Galerie des Futurs