Projet EdA / GALERIE DES FUTURS: Patch 01 – Surchauffement, entraides et bactéries

du jeudi au dimanche
BOZAR – Palais des Beaux-Arts Bruxelles, 23 Rue Ravensteinstraat, 1000 Bruxelles (Belgique)



– Année 2025
– Artistes : Gilbard, Juliette le Monnyer, Lucie Payoux
Avertissement


En 2025, les artistes se rassemblent, s’entraident, s’installent dans les villes et les campagnes à côté des boulangers, des conteurs, des cuisiniers et des jardiniers.

L’ERG, l’une des écoles supérieures d’art de Bruxelles, est l’un des lieux qui stimule cette mutation et en sont diplômé∙e∙s la plupart des artistes du patch extrait de l’année 2025 :

  • Gilbard : collectif artistique qui fait de l’art comme on fait société, rejoue les formes et les matériaux, organise une activité proliférante tous les jours autour de la Galerie des futurs.
  • Juliette le Monnyer : artiste cinéaste et photographe, elle s’intéresse à la transhumance des pierres, par-delà les frontières géopolitiques.
  • Lucie Payoux : peintre, suit l’évolution des bactéries, raconte des histoires de science-fiction et peint comme si elle faisait de la chimie.

« Galerie des futurs – Canicules, conflits et solidarité / Gallery of futures – Heatwaves, Conflicts and Solidarity » est un dispositif curatorial imaginé par l’École supérieure d’art Annecy Alpes et le Centre de la photographie Genève depuis la plateforme de recherche « Effondrement des Alpes », à l’invitation de BOZAR – Palais des Beaux-Arts Bruxelles, commanditaire et producteur du dispositif.


À venir – 11 patch, dont :


  • 7/8.11-13.12.2020 – Patch 03 : Surchauffement, grillons et ultrasensibilité / Année 2081 / Artiste : Sandra Lorenzi 
  • 25.11.2020-10.01.2021 – Patch 04 : Surchauffement, termites et ligablo / Année 2099 / Artiste : Toma Muteba Luntumbue

Visite virtuelle des patchs 1 et 2


Visite possible également sur bozar.be

Crédits photographiques : image 3 – Juliette Le Monnyer, Out of sight, 2020, © Medina Rešić


Le volet recherche du projet « Effondrement des Alpes » est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’une subvention européenne (Fonds européen de développement régional) et fédérale couvrant 65% du coût total du projet de 1,1 M €.

Le volet « Les Ambassadrices » du projet EdA prend en charge la production artistique et la diffusion des œuvres issues d’« Effondrement des Alpes ». À ce titre, il bénéficie d’un financement de la part de la Fondation Daniel & Nina Carasso.

Support: Belgian Federal Public Service, Foreign Affairs, Foreign trade & Development Cooperation, Chancellery of the Prime Minister, BEBAT.
In the framework of: Studiotopia, co-funded by the Creative Europe programme of the European Union
.


Avec le soutien de :