Résidence d’artiste : l’ESAAA et le tiers-lieu des Marquisats accueillent Daouda Nganga

du mardi au mercredi
Site des Marquisats (Annecy)



Initiées dans le cadre du projet « Effondrement des Alpes » et des partenariats avec l’association Atelier des artistes en exil ainsi qu’avec la Résidence des Marquisats (IDEIS), les résidences de création se poursuivent en 2021 sur le site des Marquisats. Dans ce contexte, l’ESAAA et le tiers-lieu des Marquisats accueillent l’artiste congolais Daouda Nganga de janvier à fin mars 2021.

Chorégraphe et performeur, Daouda Nganga s’intéresse à la Transe et sa religion est la danse. Pendant sa résidence à Annecy, il poursuit son travail pour le projet collectif Contre nature. Des conférences et des rencontres et avec les étudiant·es dans le cadre de propositions pédagogiques sont également prévues.


Biographie


Né en 1982 à Brazzaville au Congo,cDaouda Nganga dit Sam 7 est attiré par la danse depuis tout petit. Il se forme à l’afro-tradi contemporaine auprès de Chrysogone Diangouaya et de Serge Bissadissi. Son passage par le Benin, le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal suscite des rencontres artistiques, avec notamment Martha Zepietowska (Siddhartha). Avec la danseuse Mbarou Ndiaye, il fonde la compagnie Sara, dont la création Symbiose est présentée à l’Institut français de Dakar et Afrik’A’wa à Paris. En France depuis 2016, il anime de nombreux ateliers et travaille avec Thierry Thieû Niang sur Va-voir là-bas si j’y suis, et auprès de Judith Depaule sur Disparu·e·s.

Il est membre de l’Atelier des artistes en exil.


Pour en savoir plus



Crédits photo : © Fadi Idriss


Le volet recherche du projet « Effondrement des Alpes » est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’une subvention européenne (Fonds européen de développement régional) et fédérale couvrant 65% du coût total du projet de 1,1 M €.


Avec le soutien de :

Résidence d’artiste : l’ESAAA et le tiers-lieu des Marquisats accueillent Daouda Nganga