Effondrement des Alpes : Journée d’étude ARPENTER LE COLLAPSE

Effondrement des Alpes : Journée d’étude ARPENTER LE COLLAPSE

le mercredi
Salle de conférence de l'ESAAA

La deuxième journée d’étude du projet « Effondrement des Alpes » organise un jeu de croisement disciplinaire, tel que semble l’exiger la mutation accélérée du monde et pour que des choses tiennent (ne s’effondrent pas) ensemble.

Sciences de la terre, design, économie, art, architecture, climatologie se rencontrent pour contribuer à inventer de nouveaux possibles.

Pendant une journée, les artistes, les chercheurs et autres concerné·e·s par le sujet, rassemblé·e·s dans le réseau EdA se réunissent autour du travail de quatre intervenants. Les étudiants du Master Design proposent des formes issues de leur programme « Les temps qui fondent », fruit du workshop situé « Digne-les-Bains », mené avec la participation de Stephen Loye (artiste, cinéaste, DSRA à l’ESAAA), Nathalie Quintane (écrivaine) et Patrick Romieu (chercheur CNRS).

Le projet EdA, en bref

Le réchauffement climatique dans les Alpes provoque la fonte du permafrost, ciment de glace qui maintient la cohésion des falaises d’altitude. Depuis quelques années, il s’ensuit de spectaculaires effondrements rocheux, avec des conséquences indéniables sur le cadre naturel, la sécurité, les pratiques outdoor, et plus largement sur les représentations de la montagne. Refusant tout imaginaire catastrophiste, le projet EdA vise à assumer ce phénomène en tant qu’objet contemporain, à le documenter, le travailler et lui faire produire des perspectives inédites pour le monde qui vient. Pour ce faire, l’ESAAA et le CPG travaillent avec des créateurs, des chercheurs et de très nombreux concernés, afin de produire des œuvres, des récits, des situations et des événements. L’objectif est l’invention d’un nouveau patrimoine : faire de ce phénomène dont on hérite un objet avec lequel on apprend à vivre.

– Le descriptif détaillé du projet est accessible en cliquant ici

Programme

9h30 : Accueil

10h00-10h15 : Introduction
Des montagnes qui travaillent
Mabe Bethonico
Artiste, chercheure associée au projet EdA

10h15-10h25 : La pépite des Avols – vidéo, 6′
Romane Clavel
4e année Master Design « Les temps qui fondent »

10h25-11h25 : Conférence
Stabilité des parois rocheuses de haute montagne : 12 années de recherche dans le massif du Mont-Blanc
Ludovic Ravanel
Géomorphologue, Chargé de recherche CNRS au laboratoire EDYTEM

11h25-11h35 : Isogloss – vidéo, 6′
Maëlle Degroote
4e année Master Design « Les temps qui fondent »

11h35-12h35 : Conférence
Bondo Feldaufnahmen
Sabine Tholen
Artiste plasticienne

12h35-13h05 : Discussions

13h05-13h15 : Véronique et Douceline – vidéo, dessins, 3′ + 3′
Chloé Erb
4e année Master Design « Les temps qui fondent »

13h15-14h15 : Déjeuner

14h15-14h20 : La peau la plaie – vidéo, 5’30 »
Léa Viguier
4e année Master Design « Les temps qui fondent »

14h20-15h20 : Conférence
Léger, très léger. Une approche de méthode
Filippo Broggini
Architecte

15h20-15h30 : Les Blaches – vidéo, 6′
Robin Lachal et Léonard Contramestre
4e année Master Design « Les temps qui fondent »

15h30-16h30 : Performance
1. Faire entrer le grand Autre dans la salle des marchés 2. Le grand Autre est dans la salle des marchés 3. Faire sortir le grand Autre de la salle des marchés
Anne-Sarah Huet
Poète et économiste, spécialiste de la théorie des jeux

 16h30-16h40 : Les Saints – vidéo, 6′
Gens Repi
4e année Master Design « Les temps qui fondent »

16h40-17h00 : Restitution
Digne-les-Bains
les
étudiants en 4e année Master Design

17h00-18h00 : Discussions

Les intervenants

Filippo Broggini

Titulaire du BlueOffice Architecture à Bellinzona (Suisse), atelier qui explore les territoires à la lisière de l’architecture, du génie civil, des mathématiques, de la physique et du design. Architecte diplômé à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) en 1988, il se spécialise sur les thèmes des passerelles et des ponts par une série de collaborations internationales au Japon, Angleterre, France, Belgique, Italie et Suisse. Depuis les années ’98, il travaille sur des structures légères en collaborant avec la FHS Luzern-Horw, EPF Lausanne (IMAC, CCLab) et CETMA Brindisi. De 2008 à 2011 il est Inviting Professor à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble (ENSAG) en France.

Anne-Sarah Huet

Poète et économiste, spécialiste de la théorie des jeux. Maître de conférence rattachée au Centre d’Economie de l’Environnement (CEE-M, INRA, Université de Montpellier 2) et chercheuse inscrite en DSRA à l’ESAAA, où elle développe une pratique performative du signal et des rétroactions.

Elle écrit des textes théoriques et poétiques qu’elle présente sous la forme de communications académiques, performe dans des centres d’art (Mains d’Œuvres, 2018, les Laboratoires d’Aubervilliers, 2017), publie dans des ouvrages collectifs (Le jeu ruderal, in Ghettopéra, Les Commissaires Anonymes, 2018), et en revue (Grumeaux, Le Journal des Laboratoires, If).

Ludovic Ravanel

Géomorphologue, chargé de Recherche CNRS au laboratoire EDYTEM, spécialiste de l’évolution des milieux de haute montagne.
En 2010, il a soutenu sa thèse de doctorat au sujet de la relation entre le réchauffement climatique, la dégradation du permafrost et la déstabilisation des parois rocheuses de haute montagne. Après avoir conduit le service de prévention des risques et de secours en montagne de Chamonix, son activité de recherche porte aujourd’hui sur la stabilité des infrastructures de haute montagne, la glace de permafrost et les risques pour les alpinistes.

Sabine Tholen

Artiste plasticienne travaillant avec la photographie, le dessin ou d’autres médiums, Sabine Tholen a obtenu un Master en Arts au Central Saint Martins College of Art and Design à Londres et un Bachelor comme Architecte paysagiste à Hochschule für Technik Rapperswil. Observatrice curieuse du monde qui l’entoure, elle s’interroge sur la notion de territoire et utilise la photographie pour constituer des répertoires d’images et de formes, comme les paysages de montagnes et les matières utilisées pour stabiliser la roche.
Ses œuvres font partie des collections publiques du FMAC (Fonds municipal d’art contemporain, Genève), du FCAC (Fonds cantonal d’art contemporain, Genève), de l’Artothèque Médiathèque du Valais à Sion, du Fonds d’art visuel de la Ville de Lancy, ainsi que de l’Artists’ Book Collection, Chelsea College of Art & Design de Londres.

Bibliographie :

Jacques Mourey et Ludovic Ravanel, « Evolution of Access Routes to High Mountain Refuges of the Mer de Glace Basin (Mont Blanc Massif, France) », Journal of Alpine Research – Revue de géographie alpine [Online], 105-4, 2017, http://journals.openedition.org/rga/3790 ;

Ludovic Ravanel, Florence Magnin, Philip Deline, « Impacts of the 2003 and 2015 Summer Heat Waves on Permafrost-Affected Rockwalls in the Mont Blanc Massif », Science of the Total Environment, 2017, #609, pp. 132-143 ;

Pierre-Alain Duvillard, Ludovic Ravanel, Philip Deline, Laurent Dubois, « Paraglacial Rock Slope Adjustment Below a High Mountain Infrastructure – The Pilatte Hut (Écrins Mountain France) » , Frontiers in Earth Science, 2018 ;

Xavi Gallach, Ludovic Ravanel, Markus Egli, Philip Deline, Dagmar Brandova, Stephan Gruber, Julien Carcaillet, François Pallandre, « Timing of Rockfalls in the Mont Blanc Massif (Western Alps). Evidences from surface exposure dating with cosmogenic 10Be », Landslides,
2018 ;

Ludovic Ravanel, Pierre-Alain Duvillard, Michel Jaboyedoff, Christophe Lambiel, « Recent Evolution of an Ice-cored Moraine at the  Gentianes Pass, Valais Alps, Switzerland », Land Degradation & Development, 2018.


Un projet mené conjointement par :

– ESAAA : 52 bis, rue des Marquisats FR – 74000 Annecy / +33.450.33.65.50 / contact@esaaa.fr / www.esaaa.fr

– CPG : 28, rue des Bains CH – 1205 Genève / +41.22.329.28.35 / cpg@centrephotogeneve.ch / www.centrephotogeneve.ch


Le projet « Effondrement des Alpes » est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’une subvention européenne (Fonds européen de développement régional) et fédérale couvrant 65% du coût total du projet

Le descriptif du projet est consultable en cliquant ici

 

Derniers événements