Effondrement des Alpes – Inventer un nouveau patrimoine. Première journée d’étude

Effondrement des Alpes – Inventer un nouveau patrimoine. Première journée d’étude

le jeudi 10h-18h
Centre de la photographie Genève

Jeudi 25 octobre 2018 au Centre de la photographie Genève – l’Auditorium du Bâtiment d’Art Contemporain, 28, rue des Bains CH – 1205 Genève

Effondrement des Alpes – inventer un nouveau patrimoine lance son cycle annuel de journées d’étude au Centre de la Photographie Genève : paysages en mutation, représentations du bouleversement, narration alpine, méthodologie de la recherche transdisciplinaire – autant de thèmes qui seront abordés lors de ce premier rendez-vous du programme 2018-2019.

Chercheurs, artistes, professionnels, étudiants et autres concernés se réuniront pour ces échanges dédiés à l’iconographie alpine.

Cet événement est mené conjointement par l’ESAAA et le Centre de la photographie Genève (CPG).

Le projet EdA, en bref

Le réchauffement climatique dans les Alpes provoque la fonte du permafrost, ciment de glace qui maintient la cohésion des falaises d’altitude. Depuis quelques années, il s’ensuit de spectaculaires effondrements rocheux, avec des conséquences indéniables sur le cadre naturel, la sécurité, les pratiques outdoor, et plus largement sur les représentations de la montagne. Refusant tout imaginaire catastrophiste, le projet EdA vise à assumer ce phénomène en tant qu’objet contemporain, à le documenter, le travailler et lui faire produire des perspectives inédites pour le monde qui vient. Pour ce faire, l’ESAAA et le CPG travaillent avec des créateurs, des chercheurs et de très nombreux concernés, afin de produire des œuvres, des récits, des situations et des événements. L’objectif est l’invention d’un nouveau patrimoine : faire de ce phénomène dont on hérite un objet avec lequel on apprend à vivre.

Programme

10h00 : Mot de bienvenue et introduction – Stéphane Sauzedde : EdA – Un programme pour changer d’époque

10h30-11h30 : Claude Reichler – Dans les plis du paysage : de la splendeur à la finitude
Auteur de « Les Alpes et leurs imagiers. Voyage et histoire du regard », 2013

11h45-12h45 : Federica Tamarozzi – Contes, narrations et montagnes
Conservatrice au Musée d’Ethnographie Genève

12h45-13h15 : discussions

13h15-14h15 : Déjeuner

14h30-15h00 : Cécile Guichard – No Ground Zero : de l’image au réemploi des matériaux de construction
Designer et chercheuse (DSRA ESAAA), membre de Rotor, Bruxelles

15h00-16h00 :  Amédée Zryd – Glaciers en mouvement : une évolution en perspective
Auteur de « Les Glaciers en Mouvement : la population des Alpes face aux changements climatiques », 2008

16h00-17h30 : discussions

Les intervenants

Cécile Guichard. Designer, chercheuse inscrite en DSRA à l’ESAAA (Recherche/action) sur le réemploi des matériaux de construction dans les Alpes.

Membre de Rotor (Bruxelles), elle développe une pratique de design coopératif dédiée aux flux de matériaux dans l’industrie de la construction, et plus particulièrement aux stratégies de réemploi. Porteuse du projet Rotor DC, société coopérative dédiée au démontage et à la vente de matériaux issus de grands bâtiments modernes et contemporains, elle est aussi coordinatrice du réseau NÎV pour le réemploi des matériaux de construction.

Claude Reichler. Chercheur et écrivain, professeur honoraire à l’Université de Lausanne, il a enseigné la littérature française et l’histoire de la culture. Il a consacré plusieurs travaux à la littérature de voyage et à l’histoire du paysage, en particulier dans les Alpes. Il dirige la collection « Le voyage dans les Alpes » parue chez Georg, Genève, puis aux Presses de l’Université Paris Sorbonne.

– Auteur, entre autres, de Le voyage en Suisse. Anthologie des voyageurs français et européens, de la Renaissance au XXe siècle, 1988 ; La découverte des Alpes et la question du paysage, 2002 ; John Ruskin, Ecrits sur les Alpes, 2003.

Federica Tamarozzi. Conservatrice responsable du Département Europe au Musée d’Ethnographie de Genève depuis 2012. Après des recherches conduites sur les relations entre thérapeutes et patients dans les pratiques paramédicales traditionnelles, notamment le thermalisme, elle a prolongé ses études en explorant la perception du corps (santé, beauté, performance…) dans les cultures populaires européennes et leurs relations avec les pratiques savantes de l’art médical (XIXe – XXIe siècle). Au cœur de son travail muséographique se trouve la constitution et la mise en valeur des collections patrimoniales, l’analyse du contexte des collectes, de leur histoire et de sa répercussion sur les pratiques disciplinaires.

Amédée Zryd. Après des études de physique à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, il a soutenu en 1990 une thèse de doctorat en glaciologie à Zurich. Il a poursuivi sa carrière dans la recherche en Suisse et au Japon, puis dans l’industrie, tout en maintenant par passion une activité parallèle en glaciologie et en vulgarisation scientifique. Dans ce cadre, il a collaboré à plusieurs expositions et publications et donné de nombreuses conférences sur le thème des glaciers.

– Auteur de Les glaciers, passé-présent, du Rhône au Mont-Blanc, 2010 (co-auteurs N. Crispini, H. Dumoulin), Les Glaciers en mouvement : la population des Alpes face aux changements climatiques, 2008 ; Les Glaciers, 2001 ; Saussure « glaciologue », In : H.B. de Saussure (1740 – 1799), un regard sur la terre, 2001 ; Lord Tyndall : une approche physique des problèmes glaciologiques. In : Une cordée originale. Histoire des relations entre science et montagne, 2000


Un projet mené conjointement par :

– ESAAA : 52 bis, rue des Marquisats FR – 74000 Annecy / +33.450.33.65.50 / contact@esaaa.fr / www.esaaa.fr

– CPG : Bâtiment d’Art Contemporain, 28, rue des Bains CH – 1205 Genève / +41.22.329.28.35 / cpg@centrephotogeneve.ch / www.centrephotogeneve.ch


Le projet « Effondrement des Alpes » est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’une subvention européenne (Fonds européen de développement régional) et fédérale couvrant 65% du coût total du projet

Le descriptif du projet est consultable en cliquant ici

Derniers événements