Qu’est-ce qu’un tiers-lieu ?

C’est un espace ou un ensemble d’espaces accueillant, et qui n’est ni le lieu
du travail ni celui de la maison – un troisième lieu donc. On s’y réunit
pour le plaisir de partager, de manière transdisciplinaire, pour contribuer
aux objets communs.


Les Marquisats comme tiers-lieu
Construction d’un territoire à venir

2018-2019 : année de mise en place
Imaginé comme un lieu de collaboration où les synergies à échelle locale et territoriale convergent, le projet des Marquisats a pour objectif de devenir une ressource créative pour la cité, par l’art et le design.

L’importante campagne de rénovation des bâtiments de ce site classé « Patrimoine du XXe siècle », terminée en 2017 pour l’un des bâtiments et en phase de programmation pour un autre, resserre les liens entre les différents acteurs des Marquisats. Elle donne l’occasion de repenser l’activité de ce site historique et offre l’opportunité de connecter davantage les différents établissements présents sur place. Cette mise en réseau (continuité et connexion entre les espaces, mutualisation des équipements et des ressources présentes sur le site) généralise la logique « laboratoire de création et de projets » à l’échelle du site, en créant le tiers-lieu des Marquisats.

Les trois acteurs principaux des Marquisats ont dessiné ce que pourrait être ce tiers-lieu :

  • Endroit ouvert sur la cité, grâce à des espaces comme la bibliothèque, le fablab, une salle de conférence, des studios d’enregistrement et une salle de répétition, un espace d’exposition etc. Il accueille les amateurs de musique émergeante, les étudiants du territoire et sa jeunesse, et tous celles et ceux qui ont un intérêt pour la création en art et en design ;
  • Pôle ressources pour les artistes visuels, les designers, les musiciens et celles et ceux qui souhaitent s’outiller grâce aux spécificités tiers-lieux ;
  • Espace en interaction permanente avec le monde de la recherche, via les laboratoires en art et design présents sur le site, et les nombreux partenariats entre autres avec l’Université Savoie-Mont-Blanc.

Dans ce projet, chaque établissement continue de mener son activité propre (hébergement, programmation musicale, activités sportives, etc.) mais a circulation dans les espaces et les projets est accentuée. Certains espaces sont mutualisés pour inventer un programme annuel commun, porté par les parties-prenantes.


À venir

  • Création d’un programme annuel d’activité « Marquisats »
  • Travail de mémoire et de création avec les personnes qui ont été concernées par ce site alors qu’il était une MJC, entre 1963 et 1993
  • Développement des partenariats avec les autres acteurs de proximité
  • Évolution des espaces partagés, pour accompagner la transition (transition du bâtiment, transition écologique, transition sociétale…) : cafétéria et terrasse, jardin, parc des Marquisats, ressourcerie, etc.